Dans vos librairies

Comment l’évêque Bergoglio est-il devenu le pape François après sa victoire en 2007 contre les théologies de la libération ? Comment l’église du pape François est-elle en train de mettre fin aux expériences du « socialisme bolivarien » en Amérique du Sud ? Comment Jean-Paul II a-t-il triomphé du communisme ? Comment l’église de François a-t-elle instrumentalisé l’écologie pour mieux combattre le mariage homo, la contraception, l’IVG ? Pourquoi le Vatican a-t-il choisi de parler de lobby gay ? Que sait-on de l’engagement politique du jeune Bergoglio au sein de la Garde de fer, organisation péroniste d’extrême-droite ?Comment l’église de François est-elle en train de réveiller le vieil anticapitalisme chrétien (antilibéralisme) du XIXe siècle ? Quand l’église encense des économistes capitalistes…

La face cachée de l’église du pape François dévoilée !

 

L’auteur Paul Ariès révèle dans son ouvrage « La face cachée du pape François » les scandales escamotés par l’Eglise, les liens qui unissent Mrg Barbarin et le pape François et l’ordre des Chevaliers de Colomb et bien d’autres affaires tout aussi flamboyantes.

 

Pourquoi le pape François canonise-t-il un prêtre génocidaire ?Pourquoi le pape François souhaite-t-il béatifier le prêtre antisémite français Léon Dehon ? Qui est le deuxième prêtre lyonnais accusé de pédophilie et animateur de messes en hommage à Louis XV ? Quel est le système de l’église face aux crimes pédophiles ? Quelles sont les raisons inavouables de son élection pontificale ?

 

Le pape François est présenté comme progressiste et sensible aux intérêts des peuples mais sous ses sourires et ses bons mots, se cache un pape qui prend appui sur des mouvements très conservateurs comme Communion et Libération ou encore celui des Chevaliers de Colomb, proches de l’Opus Dei. Le bon pape François dévoile sa face cachée lorsqu’il appelle les catholiques identitaires à reprendre la rue, lorsqu’il combat la laïcité républicaine, diabolise les athées, les juifs et les homosexuels.

 

Après un état des lieux des scandales financiers, politiques, sexuels et d’influence de l’Eglise, peut-on encore qualifier le pape François de bon et de débonnaire ? Le texte de Paul Ariès offre un éclairage surprenant et limpide sur le meilleur communicant que l’Eglise n’ait jamais engendré, depuis la nuit des temps…

 

Politologue, directeur de la rédaction du mensuel les Zindigné(es) et bien qu’athée, Paul Ariès participe depuis trente ans à plusieurs revues catholiques internationales. Il est l’auteur d’une quarantaine de livres consacrés à l’écologie mais aussi à la religion et aux sectes.

Déjà en librairies

Prix : 18,90 €. 272 p.

Site officiel : http://paularies.canalblog.com/

Publicités

Progressisme vs intégrismes

Le grand pas du pseudo pape progressiste vers les intégristes !
Le pape François à l’image si moderniste a reçu pour la première fois le 1er avril 2016
le chef de file des traditionalistes de la Fraternité Saint Pie X.
Aucun autre pape n’avait osé aller aussi loin depuis le schisme !
Selon le bon pape les intégristes seraient de bons catholiques.
Le bon pape progressiste a supprimé dans les négociations tout ce qui fâche.
La stratégie vaticane est simple : doter la Fraternité Saint Pie X d’une prélature
personnelle au même titre que l’OPUS DEI…
Les nouveaux bataillons de l’église ont décidément le cœur à l’extrême-droite.
Alors François, après les Chevaliers de Colomb, la Fraternité Saint Pie X,
à quand le retour en bonne grâce de la société Tradition Famille Propriété (TFP) ?
Ne tient-on pas déjà des messes au Vatican en l’honneur de Plinio Correa de Oliveira ?
La TFP soutient « l’idéal catholique d’une société fraternelle, parce qu’ harmonieusement inégalitaire ».

Bon Dieu !

L’amour du pape François est devenu obligatoire.
Même les vieux bouffeurs de curé semblent conquis ! La gauche et les écolos auraient enfin leur pape à eux !

Je sais que mon livre va faire désordre mais j’avoue ne pas plus aimer François que les autres Papes.

Ce pape est un champion de la comm’ mais c’est un vieux réac, un Tartuffe qui nous enfume.

Est-ce que vous trouvez normal que ce bon pape François veuille canoniser le père Léon Dehon un prêtre antisémite ?

Même les papes précédents qui n’étaient pourtant pas des enfants de chœur n’avaient pas osé le faire !

Est-ce que vous trouvez normal que ce bon pape François canonise un prêtre génocidaire des indiens d’Amérique ?

Les descendants des Indiens se sont révoltés avec raison contre sa décision de faire de Junipero Serra un saint de l’église…

On nous vend ce bon pape comme un pape anticapitaliste… Tout juste s’il ne serait pas marxiste !

On vous cache qu’il a justement été élu pape pour le remercier d’avoir vaincu en Amérique du Sud les théologies de la libération, celles qui voulaient que l’église combattent vraiment les enrichis !

Est-ce que vous trouvez normal que les bataillons de choc du pape François ne soient pas les mouvements progressistes de l’action catholique mais l’Opus Dei, Communion et libération, Les Chevaliers de Colomb… Des bataillons de choc tout de même assez antipathiques …

Est-ce que vous trouvez normal que ce bon pape ose dire que les athées seraient aussi dangereux que les antisémites ?

Bon dieu, François, l’antisémitisme est un délit mais l’athéisme est un droit !

Est-ce que vous trouvez normal qu’on vous cache que pour le pape François la cause réelle de la crise climatique ce serait la contraception dite non naturelle, le droit à l’avortement conquis par les femmes, et, bien sûr, le mariage homo…

Savez-vous que pour cette église le pire péché ce n’est même pas de forniquer avec sa voisine ou son voisin mais de désirer son conjoint.

Pour cette église, l’ennemi c’est, aujourd’hui comme hier, le désir… Le désir sexuel bien sûr, mais aussi le grand désir de vie !

Ce pape se la joue moderne mais c’est un bon vieux réac.

Ce pape croit dans l’existence du diable comme au moyen-âge.

Ce pape se vend comme un ami des petits mais c’est un ami des puissants.

François aime d’ailleurs tellement les pauvres qu’il ne voudrait vraiment pas qu’ils disparaissent.

Déjà parce que les riches ont besoin d’eux pour gagner leur part de paradis en faisant la charité.

Ensuite parce que ce qui est beau aux yeux de cette église c’est que les pauvres souffrent à l’image du Christ sur la Croix !

Le pape François se la joue « démago » en expliquant qu’il est autant un pêcheur que les taulards ou les homos !

Mais Bon dieu, quand cessera-t-on de dire que l’humanité est déchue ! Quand cessera-t-on de vouloir nous soumettre !

Pape François 1e,r, laissez nos enfants tranquilles avec vos histoires de péché originel !

Les pseudos lois de dieu ne sont valables que dans vos églises. Dans la cité, laissez-nous les lois des hommes, celles que nous nous donnons.

Ce pape fait les yeux doux mais il a mis des millions de nouveaux cathos identitaires, intransigeants, intégristes, fondamentalistes dans les rues.

Pas seulement en France avec la détestable manif contre l’égalité des droits devant le mariage, mais dans toute l’Europe, comme en Espagne, contre le droit à l’avortement !

Les croyants non intransigeants (quelle que soit leur religion), les agnostiques, les athées doivent dire « Non à la reconquista ! »

Pape François, restez au Vatican ! Laissez-nous vivre !

Canoniser un prêtre génocidaire ?

Le bon pape François pouvait-il canoniser un prêtre génocidaire ? 

Le pape François a profité de son voyage aux Etats-Unis en septembre 2015

pour canoniser le prêtre Junipero Serra (1713-1784), évangélisateur de la

Californie, considéré comme l’un des « pères fondateurs » des Etats-Unis mais

accusé, par les peuples amérindiens nord-américains et mexicains, d’être

responsable de la destruction de leur culture voire d’être un génocidaire. (suite…)